Grâce à RyM, un projet d’objet connecté facilitant la gestion des circuits électriques confirme ses chances de succès sur le marché professionnel !

Grâce à RyM, un projet d'objet connecté facilitant la gestion des circuits électriques confirme ses chances de succès sur le marché professionnel !

« L’étude RyM est désormais un point d’étape incontournable. L’objectif serait de pouvoir, à chaque projet présenter au COMEX, notre « business case » sur un pays, renforcé par les résultats de l’étude RyM pour avoir un vai GO. »

Julien BRIN, Innovation manager, NEXANS 

L’accompagnement RyM en 3 mots : Efficient • Rapide • Qualitatif

Les trois mots-clés évoqués sont bien entendu liés. Je dit efficient et rapide, car en 4 à 6 semaines, nous avions les résultats, donc c’est super intéressant dans notre process ! Et finalement cela est très qualitatif et imagé avec des supports qui sont clairs, avec même la possibilité de les avoir en anglais (ce qui est vraiment un plus pour nous).

Origines du projet : Ce projet a débuté en fin d’année 2020. Il est né d’une réflexion en interne concernant les différentes applications connectées dans le secteur. De plus, nous avons eu l’opportunité d’échanger avec quelques électriciens et des problématiques d’identifications des circuits ont été soulevées par ces derniers.

Problématique : À ce stade, nous avions collecté quelques retours terrain quantitatifs via différents moyens. Mais suite à la présentation de notre « business case », les retours étaient mitigés… Nous n’avions pas suffisamment de données concernant le potentiel de marché de ce projet innovant, qui plus est dans un domaine jugé relativement pointu par la direction. Face à ce constat, le besoin de multiplier les sources et les données ainsi que d’approfondir les résultats par une étude qualitative s’est fait ressentir. C’est pourquoi nous avons fait appel au service Reach your Market. Nous devions apporter plus de robustesse au projet et nous étions intéressés par le fait de pouvoir valider notre concept par des méthodologies comme l’évaluation de l’acceptabilité et de la désirabilité. Aussi, nous étions en phase de « learn & test » sur différentes solutions de tests utilisateurs avec différents partenaires donc l’intégration de RyM dans ce cadre-là tombait à pic.

Bénéfices retirés : Dans le cadre de ce projet, l’évaluation de l’acceptabilité a permis de valider le potentiel de notre solution. L’étude, nous a confortés et a permis également de confirmer l’intérêt de nos potentiels clients pour la solution. Et enfin, cela nous a apportés des axes d’amélioration concrets notamment au niveau de notre communication. Ce qui était différenciant dans l’accompagnement RyM, c’était la précision des analyses notamment avec les critères pour évaluer l’acceptabilité du projet. Et un autre vrai point différenciant de cette solution, c’est l’évaluation de la désirabilité. De plus en termes de sources d’informations, de verbatims et de facilité de lecture et d’utilisation du rapport fourni, c’est vraiment top et qualitatif

Plus généralement, ce qui intéressant avec RyM c’est d’avoir eu une visibilité sur les performances potentielles, grâce au pourcentage de chances de succès. Ce pourcentage est un bon indicateur pour montrer effectivement, dans un sens, si nous avons une bonne idée mais à retravailler sur certains critères ou si, dans un autre sens, il faut réorienter ou stopper un projet. Cela nous aide vraiment ! Ce que je trouve particulièrement pertinent, c’est le retour « négatif ». C’est justement une étude qualitative qui remonte des retours négatifs qui pourra vraiment nous faire avancer. L’étude permet ainsi de recalibrer les retours terrain et oriente les prises de décisions pour la suites des projets comme développer une version 2.0 par exemple. Et effectivement, soit les freins à lever sont vraiment liés au produit et à ses fonctionnalités, soit ils sont plus liés à des aspects de communication ou à des perceptions émotionnelles. En tout cas, l’étude RyM est désormais un point d’étape incontournable. L’objectif serait de pouvoir, à chaque projet, présenter au COMEX notre « business case » sur un pays, renforcé par les résultats de l’études RyM, pour avoir un vrai GO !

Vous aussi, maximisez les chances de succès de votre innovation en évaluant son potentiel de marché !

fr_FR